Face au Coronavirus, la plateforme PIF2P fabrique des solutions hydro-alcooliques

le 31 mars 2020
A l’initiative des responsables du master PIFP2 de l’UFR de Pharmacie, la plateforme de pharmacie galénique et industrielle PIF2P s’est rapidement mise en ordre de marche pour produire des solutions hydro-alcooliques. Enseignants-chercheurs, personnels administratifs et techniques, étudiants, laboratoires, entreprises : tous se sont mobilisés pour relever le défi.
"Dès le début de la crise, nous nous sommes, le Professeur Bakri et moi-même, signalés à la direction de l’UFR de pharmacie et à celle de l’UFR PhITEM, puis au directeur général des services de l’Université pour mettre nos compétences à disposition pour la fabrication de solutions hydro-alcooliques", raconte Nawel Khalef, enseignante-chercheuse à l’UFR de pharmacie et responsable avec le Pr Aziz Bakri du master "Pharmacie industrielle : formulation, procédés et production" (PIF2P).

Les deux enseignants-chercheurs de l’UFR de pharmacie sont alors sollicités pour fabriquer directement plusieurs lots de solutions hydro-alcooliques au sein de la plateforme "Pharmacie industrielle : formulation et procédés pharmaceutiques" (PIF2P) dont ils ont la responsabilité. Située sur le domaine universitaire, cette plateforme est le lieu de formation pour les projets pratiques de fabrication de médicaments des étudiants en pharmacie et du master PIF2P.
 

Une première production réalisée en moins de deux jours

Afin de pouvoir rapidement commencer la production des solutions hydro-alcooliques, les deux enseignants-chercheurs se tournent vers l’entreprise STI plastic pour récupérer en urgence des flacons. Partenaire pédagogique du master pour la formation et les stages industriels des étudiants, l’entreprise répond présente et fournit gratuitement des flacons de différentes contenances.

Grâce à la générosité et à la solidarité du Département de chimie moléculaire (DCM - Université Grenoble Alpes / CNRS), 50 litres d’éthanol sont aussi récupérés et viendront compléter les stock de la plateforme. Transportée en toute sécurité par la Direction de la prévention des risques de l’université, cette première livraison a permis de réaliser en moins de deux jours, et avant la période de confinement, une première production d’une trentaine de litres.

Des solutions hydro-alcooliques pour les besoins de l’Université

Les lots de solutions hydro-alcooliques ainsi produits sont transmis à l’UFR de pharmacie et à l’UFR PhITEM qui héberge la plateforme PIF2P. Ils seront aussi distribués par les services de la direction "Patrimoine, aménagement et transition énergétique" au centre de santé, à la bibliothèque universitaire, et dans tous les services où les personnels et les étudiants sont les plus susceptibles d'être exposés au virus.

Grâce à l’action de la responsable administrative de l’UFR de pharmacie, une cinquantaine de litres d’alcool supplémentaires vont permettre d’assurer les futures productions. En tout, une centaine de litres, répartis dans 500 flacons de différentes contenances (60, 125, 150 et 500 ml), sera fabriquée. La dernière production de solution hydro-alcoolique prévue pour les élections universitaires, finalement reportées, a été mise en partie à disposition du CHU Grenoble Alpes.

Des étudiants de pharmacie volontaires et mobilisés

Photo
Tout en respectant les contraintes de fabrication et en préservant leur sécurité, Aziz Bakri et Nawel Khalef ont souhaité impliquer les étudiants volontaires dans ce projet. Ils les ont donc fait travailler sur le conditionnement (contrôle visuel et étiquetage) des flacons remplis et fermés. A tour de rôle, plusieurs étudiants de 2e année de pharmacie se sont ainsi relayés sur la plateforme PIF2P pour leur prêter main forte lors de la fabrication des lots successifs.

"Cela a été un beau moment de partage. Comme nous, ils ont été ravis de participer à cette belle expérience", s’est réjoui le professeur Aziz Bakri qui est également responsable du Service de pharmacie galénique et industrielle, formulation et procédés pharmaceutiques.

Lire aussi
Mis à jour le  8 avril 2020